Haut-Ittre

L’Eglise Saint Laurent

Eglise Saint-Laurent

Eglise Saint-Laurent

L’église de Haut-Ittre, classée est très pittoresque.

L’Eglise deHaut-Ittre dédiée à Saint-Laurent est une véritable histoire de l’art.

Du bâtiment de « guerre » à l’église d’aujourd’hui

Très ancienne, elle subit au cours des âges maintes restaurations.Sa principale curiosité réside dans le fait qu’à l’origine, il ne s’agissait pas d’une église mais bien d’une tour sarrasine.
Il y a de nombreux siècles, nos campagnes brabançonnes, sillonnées par les brigands, saccagées par les conflits d’influence, étaient loin d’être calmes et tranquilles. A tout instant, des attaquants surgissaient et tuaient nombre des paysans travaillant dans leurs champs.Afin de prévenir les habitants, des tours de guet furent érigées dans nos campagnes ; au moindre signe d’invasion, les guetteurs avertissaient la population qui s’y réfugiait rapidement. Le clocher de cette église est bel et bien une de ces tours de guet. Construite au 11ème siècle, il y fut accolé dans un premier temps, une nef centrale et un chœur. Par la suite, suivant l’extension du village, les nefs latérales furent ajoutées.
De style roman, gothique, flamboyant ou encore tardif, la construction de celle-ci s’étale sur plus de 5 siècles.

Le chapitre de Sainte-Waudru
Les premiers documents mentionnant la présence d’une église à Haut-Ittre remontent à 1550 et concernent une demande de réparation du chœur introduite par le chapitre de Sainte-Waudru dont dépendait la paroisse.

Description

Elle présente la forme d’une croix latine.

La tour romane en grès, trapue et carrée, ouverte par de très petites ouïes au sommet, date du 11ème siècle. La nef centrale fut ajoutée au 12ème siècle.

Le bas-côté Nord en grès blanc ainsi que le chœur rectangulaire remontent au 14ème siècle.

Le bras Sud, polygonal, avec son bas-côté en briques et pierres bleues ainsi que la façade ont été ajoutées au début du 17ème siècle.

L’église est dédiée à Saint-Laurent dont le martyr est illustré sur le tableau de Rowys datant de 1850 situé dans le chœur.

La nef centrale ainsi que le chœur sont sans nul doute de style roman ; quant aux colonnes cylindriques en pierre bleue, elles s’apparentent au style gothique tardif.Le sol de l’église est parsemé de dalles funéraires dont celle du curé Levassaulx décédé en 1500.Les confessionnaux sont réalisés en chêne et datent du 18ème siècle.

On ne peut quitter l’édifice sans remarquer la belle statue en bois polychrome représentant Saint-Laurent et son gril (transept sud), une autre statue, aussi ancienne, figurant quant à elle Notre-Dame des sept douleurs (transept nord).
A remarquer les vitraux de belle facture (dans le chœur, un don de la famille Ballant, dans le transept sud, une réalisation de Fontanta).

Source : ornamenta.canalblog.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s