Promenade n° 5 – dite du Rocher de la Résistance

Caractéristiques
Longueur : 5,1 Km
Durée : environ 100 minutes
Difficulté : moyenne
Section ombragée : 8+/- 25 % du trajet
Revêtement : entièrement asphalté

Configuration générale
Parcours fort accidenté, il présente de belles perspectives sur le canal Charleroi/Bruxelles ainsi que sur les papeteries de Virginal.

Point de départ – itinéraire d’accès
De Ittre, prenez la route vers Virginal jusqu’au Pont d’Asquempont enjambant le canal. Peu avant ce pont, prenez à droite la voie d’accès descendant vers la berge et garez la voiture à cet endroit. Voici le point de départ de votre promenade.

Itinéraire
– La promenade commence à partir de la rue du Masy, vous la montez en direction de la ferme de la Grande Houe. Du raidillon vous avez une belle vue sur le canal ainsi que sur l’écluse 5F qui présente une dénivellation de 14 m, soit environ la hauteur d’un immeuble de 5 étages ! Sa longueur est de 90 m, sa largeur de 12 m et elle permet un passage aux péniches de 1.350 tonnes. Vous avez également une vue en amont de l’écluse sur l’un des 2 plans d’eau attenant à celle-ci et utilisés pour la pratique de sports nautiques (Club « Interyacht » d’Ittre).
– Poursuivez le chemin au-delà de la ferme de la Grande Houe jusqu’à la rue Montoisy.
– Tournez à droite et prenez le chemin du Crac menant au cimetière que vous longez sur sa gauche pour atteindre la chapelle Saint-Hubert. Celle-ci à nef unique date, sous son aspect actuel, de 1782. Elle comporte un autel Louis XV surmonté d’un tableau figurant la conversion de Saint-Hubert. Le jour de la fête de celui-ci, les villageois venaient encore récemment y faire bénir leur pain et honorer le saint pour se protéger de la rage et pour vaincre les dérangements de l’esprit et l’épilepsie.
– Descendez la rue des Genêts jusqu’à la rue des Moulins. Tournez à gauche et descendez cette petite rue jusqu’à la route de Virginal.
– A cet endroit, tournez à droite et prenez cette dernière route sur une bonne centaine de mètres, puis prenez à gauche la rue du Bardé qui commence par un raidillon assez prononcé. Dans le bois à droite, un drame s’est produit le 4 septembre 1944, cinq jeunes résistants qui s’y étaient embusqués pour harceler les Allemands en déroute ont été pris à revers et tués. Dans ce bois, l’on aperçoit 5 croix commémorant leur sacrifice.
– Continuez la montée de la rue du Bardé jusqu’à la rue du Croiseau. Prenez celle-ci à droite et descendez ainsi vers le canal. Sur la gauche, au bout de la rue, les Papeteries de Virginal.
– La rue du Croiseau aboutit à la route de Virginal que l’on prendra à gauche sur une centaine de mètres en vue d’atteindre – à votre droite. – le point de départ de la promenade

05-promenade-rocher resistance

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s